Quelle contraception après une IVG ?

Monday, February 08, 2016 | Écrit par La rédaction | 0 Commentaires | Contraception

Vous venez d’avoir recours à une IVG (avortement) ? Votre gynécologue ne vous a peut-être pas suffisamment conseillé et vous n’avez pas pensé lui demander : qu’en est-il de la contraception après une intervention volontaire de grossesse ? D’autres questions vous occupent peut-être l’esprit : quand devez-vous commencer à prendre la pilule ou un autre moyen contraceptif ? Lequel choisir ? Y a-t-il des risques, des contre-indications ? Quand êtes-vous de nouveau fertile ? Vous avez eu des rapports sexuels non-protégés : avez-vous des risques de tomber enceinte ? Autant de questions qui demandent bien sûr des réponses claires et précises. Nous sommes à vos côtés pour y répondre.

Quand commencer ma contraception après une IVG ?

Premièrement il faut savoir que le retour de la fertilité est immédiat après une IVG. Tout rapport sexuel après une IVG peut donc potentiellement entrainer une nouvelle grossesse. Par conséquent, si vous ne souhaitez pas tomber de nouveau enceinte vous devez penser à une technique contraceptive efficace et adaptée à votre situation.

Quel moyen de contraception choisir ?

En réalité, il n’y a aucun moyen contraceptif à privilégier après une IVG, son choix dépend des préférences personnelles. De plus, normalement le recours à une IVG n’a aucune conséquence sur votre méthode contraceptive habituelle ou sur le choix future de votre contraception.

Il faut cependant analyser la situation : cette grossesse non-désirée est-elle liée à un problème avec votre méthode contraceptive, au niveau de l’observance ? Différentes solutions existent aujourd’hui, il est donc important de prendre un peu de temps pour réfléchir et choisir la solution la mieux adaptée à votre cas.

Sauf contre-indication vous pouvez donc choisir entre différents types de pilules : pilule progestative, pilule combinée. Vous pouvez également opter pour un patch à plus forte raison si la prise quotidienne d’une pilule est trop contraignante pour vous. Ces solutions peuvent débuter dès le lendemain de l’IVG.

Le jour même de l’IVG vous pouvez demander à ce qu’un implant soit inséré ou un Dispositif Intra Utérin. Sachez que le DIU, qu’il soit hormonal ou en cuivre, peut également être mis en place une quinzaine de jours après l’IVG. Enfin, préservatifs masculins ou féminins peuvent être utilisés à tout moment. Ils vous protègent également contre les maladies sexuellement transmissibles.

Enfin, les méthodes dites « naturelles » (retrait, abstinence, auto-observation) ont dans les faits un taux d’échec élevé, la probabilité d’une nouvelle grossesse est donc très importante. Ces méthodes doivent donc être évitées si vous ne souhaitez pas être de nouveau enceinte.

De manière générale, une pilule à prendre dès le lendemain est prescrite dans la majorité des centres où sont réalisés les IVG. Il n’est pas du tout conseillé d’attendre la fin des prochaines règles pour commencer une nouvelle plaquette. Si vous décidez d’opter pour une prise immédiate de la pilule vous serez protégée contre toute grossesse non-désirée au bout de 7 jours et vos prochaines règles n’apparaitront qu’une fois terminée la plaquette.

Sources :

Poster un commentaire

Votre nom:*
Votre E-mail:
Votre commentaire:*
  Envoyer
Acheter Ma Pilule
Service Patients ouvert
09 75 18 71 63