Jasmine contre l’acné

Jasmine acné

La pilule Jasmine est souvent prescrite aux femmes sujettes à l’acné

L’acné est un problème qui peut facilement gâcher la vie. Elle se caractérise par une peau grasse, et une obstruction et inflammation des follicules se manifestant par l’apparition de boutons à tête blanche. A l’origine de l’acné : un dérèglement hormonal. Plus précisément, des taux élevés d’hormones mâles, les androgènes (dont la testostérone). Ces derniers stimulent la production de sébum, qui favorise la prolifération de bactéries et donc l’apparition de pustules, de nodules et de kystes à l’aspect inesthétique.

Si une pilule contraceptive - Jasmine ou autre - peut avoir un effet décisif sur l’acné, c’est à cause des hormones qu’elle contient. En fonction de ceux-ci, la pilule peut soit aggraver le problème, soit le faire disparaître. Ainsi, certaines pilules dites à « climat progestatif », comme les pilules première et deuxième génération, risquent de favoriser les poussées d’acné, en raison du progestatif androgénique (dérivé de la testostérone) qu’elles contiennent. D’autres sont des pilules dites à « climat oestrogénique », et ont au contraire le pouvoir d’améliorer, voire de faire disparaître l’acné.

Comme la plupart des pilules troisième génération, Jasmine est une pilule à « climat oestrogénique ». Elle est composée d’un nouveau type de progestatif, la drospirénone, qui est très proche de la progestérone naturelle, et qui contrairement aux pilules première génération n’est pas dérivée de la testostérone.

S’il est peu probable que Jasmine fasse disparaître l’acné miraculeusement au bout de deux plaquettes, elle agit tout de même sur le long terme grâce à cette action anti-androgénique. C’est pourquoi Jasmine est souvent prescrite aux femmes sujettes à l’acné.

Cela dit, certaines utilisatrices rapportent une disparition totale de leur acné suite à la prise de Jasmine.

A l’inverse, une minorité de femmes témoignent d’une poussée d’acné sous Jasmine. Cela reste extrêmement rare : lors des essais cliniques, seules 1% des utilisatrices de Jasmine ont rapporté des poussées acné. De plus, il n’était pas clairement établi si l’acné était causée par Jasmine ou si la patiente y était déjà sujette. La réaction dépendra donc de chaque individu. La pilule Diane 35 est souvent prescrite pour le traitement de l’acné sévère. Mais en raison de son dosage particulièrement élevé, son utilisation se limite souvent à quelques mois. Et une fois le traitement arrêté, il n’est pas rare que l’acné refleurisse de plus belle.

Pour une solution peut-être moins radicale mais plus durable contre l’acné, Jasmine est donc souvent la meilleure option, car souvent bien tolérée. En effet, près de neuf femmes sur dix choisissent de continuer Jasmine après trois mois. A cause de son action régulatrice sur la production de sébum, Jasmine peut, en plus de réduire l’acné, assainir les cheveux gras.

Acheter Ma Pilule
09 75 18 71 63
coût d'un appel local non surtaxé